Qui sommes-nous?

La naissance d'un groupe solidaire.

"L'AGRICULTURE EN ANDALOUSIE"

Les données du département ARGOS de l'Observatoire du Service de l'Emploi andalou, du Ministère de l'Emploi, des Entreprises et du Commerce, qui nous montre en détail la situation du chômage dans tous les secteurs économiques de notre Communauté et de chacun de ses sites. Il nous montre bien que le secteur agricole pourrait absorber un grand nombre de personnes dans cette situation, en appliquant des techniques, la gestion, le financement et l'adjudication des sols improductifs avec des projets techniques économiques et financiers viables basés sur la petite exploitation.
Compte tenu de ce fait, et de la situation économique précaire dans laquelle ce groupe demeure (bénéficiaire partiel de subventions insuffisantes pour leur survie), il est indispensable d'opter pour des solutions alternatives qui pallient cette situation permanente d'inaction et de précarité.

 

L'initiative citoyenne et les différentes administrations centrales, autonomes et locales ont une part de responsabilité dans l'obligation de contribuer à un changement radical de la politique de l'emploi pour ce secteur.
Nous pouvions récupérer de nombreux hectares pour l'agriculture, qui étaient auparavant utilisés pour diverses cultures telles que la canne à sucre (maintenant inexistante), ou de vastes zones de terres improductives; certaines privés, par bail libre, et d'autres publics, par cession et utilisation pour usage public; avec la simple création d'une base de données des fermes improductives de notre Communauté autonome d'Andalousie, et la référence des chômeurs agricoles de l'INEM.
Ces terres peuvent être transformées pour planter des produits alternatifs dans de nouveaux domaines d'emploi, tels que la stévia, le moringa ou l'aloe vera, entre autres. De cette manière, une grande partie des chômeurs agricoles de notre Communauté autonome d'Andalousie en bénéficieraient, convertissant la subvention en un fonds perdu, dans un emploi autonome qui rende la dignité à l'individu et sa participation productive à la communauté.
Les nouveaux champs d'emploi dans lesquels il a été démontré qu'un hectare de sol de stevia et / ou de Moringa est totalement productif, générant des revenus pour le maintien d'une unité familiale, et se conformant aux facteurs de temps de travail, 1920 heures par an, un chiffre d'affaires d'environ 40 000 euros par hectare et par an et une durée de vie moyenne de près de six ans, permettant son autofinancement, l'amortissement de son investissement et son démarrage.


 

APYCSA (Association pour la production et la commercialisation des plantes sociales d'Andalousie) est une association à but non lucratif, avec une portée régionale (bientôt nationale), dont la mission est de promouvoir l'initiative entrepreneuriale et le développement des entreprises agricoles, de contribuer à la dynamisation de l'économie régionale et nationale. Notre objectif général est de promouvoir et soutenir l'insertion de la main-d'œuvre agricole et la consolidation des producteurs et de l'emploi par la mise en place de nouveaux sites d'emploi herbacés agricoles tels que Stevia, Aloe Vera, Moringa, etc ... Nous plaidons pour la défense des petites exploitations agricoles ( moins de 10 hectares) pour atténuer en partie les problèmes actuels de dépopulation rurale, en encourageant une agriculture familiale durable, dans une culture collective qui, localement, de manière autonome et nationale, repose sur l'insertion de main-d'œuvre agricole et diversification de leurs plantations.

Les objectifs d'Apycsa sont encadrés dans un macroprogramme appelé "APYCSA EMPRENDE"; qui prétend l'insertion agricole des chômeurs de ce secteur, dans les exploitations écologiques, car elle a généré une série de projets.

CETEC

Société agraire de transformation (SAT) en tant que société civile à vocation économique et sociale pour la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, l'amélioration des conditions rurales, la promotion, l'insertion professionnelle et le développement agraire, ainsi que la fourniture de services communs liés à ces concepts avec leur propre personnalité juridique

Agroecosol.

La société coopérative andalouse comme une entreprise organisée et gérée démocratiquement qui exerce son activité de manière responsable et solidaire avec la communauté et dans laquelle ses membres, en plus de participer à la capitale, le font aussi dans l'activité corporative en prêtant leur travail, satisfaisant leur consommation ou en utilisant ses services pour ajouter de la valeur à sa propre activité,

Label commercial destiné à la commercialisation dans la zone francophone d'Europe

  • w-facebook